Hôtels
Ville de destination
Arrivée le Départ le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Nombre d'étoiles 
Voitures
Ville de destination
Début de location :
à
Fin de location :
à
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Dernieres minutes
Promos
MONGUIDE DU LIBAN

Ici

LA-BAS

PARTOUT

Souffler le verre

par Carine MANSOUR

Souffler le verre - Mon Liban
Souffler le verre - Mon Liban

Le  verre est travaillé depuis 1500 av. JC en Egypte et en Mésopotamie. Toutefois, lorsque vers 50 av. JC, dans la ville antique de Sarepta (aujourd’hui Sarafand) près de Sidon, les Phéniciens inventent le soufflage, la technique révolutionne l’usage du matériau.

Elle entraîne la naissance d’une importante industrie de verre creux, permettant une fabrication plus facile et plus rapide.  En effet, les artisans phéniciens ont l’idée d’utiliser une tige creuse en métal pour souffler le verre. A l'aide de cette canne, l’artisan verrier "cueille" d’un four en briques rudimentaire une boule de feu visqueuse, puis y souffle de manière continue jusqu'à lui faire atteindre le volume souhaité.

Sous l’Empire romain, la technique du soufflage se diffuse rapidement autour du bassin méditerranéen puis gagne l’Europe entière. Pendant le Moyen-Âge, la cessation des échanges entre Orient et Occident entraîne un déclin de l'utilisation du verre. A partir de 1400, Murano (Venise), perfectionne cette industrie et domine le marché.

A Sarafand, l’art du soufflage du verre existe encore. Il a été transmis de génération en génération dans un village du Sud-Liban qu’il ne faudra pas manquer de visiter ! 


Liban à mon écoute

Newsletter libanaise