Hôtels
Ville de destination
Arrivée le Départ le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Nombre d'étoiles 
Voitures
Ville de destination
Début de location :
à
Fin de location :
à
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Dernieres minutes
Promos
MONGUIDE DU LIBAN

Ici

LA-BAS

PARTOUT

Skier au Liban

par Carine MANSOUR

Skier au Liban - Mon Liban
Skier au Liban - Mon Liban

Skier n’est pas d’emblée ce à quoi un visiteur pense à son arrivée au pays du Cèdre. Pourtant, avec son territoire majoritairement montagneux et son climat tempéré, le Liban est, en réalité, l’antithèse de l’image que peut avoir un Occidental d’un Orient façon Lawrence d’Arabie… Parmi ses 1001 visages, le Liban réserve une place de choix aux sports d’hiver.

Le Liban possède en effet les sommets les plus élevés de la région (3.089 mètres, Kornet el Sawda, « le coin noir »). La chaîne du Mont-Liban est plus élevée que les montagnes de l’ensemble des pays avoisinants, Chypre compris. Ce sont d’ailleurs ses montagnes –en plus de son fameux secret bancaire–, qui lui ont valu le surnom de la « Suisse du Moyen-Orient » dans les années 1950.

Un autre slogan qu’arbore fièrement le Liban est que l’on peut y skier et se baigner durant la même journée. Cela est dû à sa topographie particulière. Avec une côte étroite et des montagnes qui émergent quasiment de la mer : les pistes de ski sont à moins d’une heure du littoral ! Toutefois, cela n’est possible que quelques semaines chaque année, notamment durant le mois d’avril lorsque les sommets sont encore enneigés et que le climat s’est assez réchauffé pour inviter à une baignade.

La saison de ski au Liban est bien plus longue puisqu’elle s’étend de décembre à avril. Il existe six stations de ski, plus ou moins sophistiquées, pour tous les goûts et les budgets, toutes dans le Mont-Liban.

La station la plus proche de la capitale est Zaarour (40 Km). C’est aussi la plus modeste. De Zaarour (1700-2000m), il est possible, en ski de fond, d’atteindre Faraya, à quelques 4 Km de là. Les trois plus importantes stations de ski se situent dans le massif de Sannine : Faraya Mzaar (1850-2500m), Kanat Bakishe (1900m) et Faqra (1800-2400m). Cette portion de la montagne est située au centre de gravité du Liban. Elle jouit aussi d’une vue imprenable sur la mer, à l’Ouest, et la vallée de la Bekaa à l’Est. Au Nord-Est, Laqlouq (1750-2200m), plus petite, attire un public familial. Enfin, Les Cèdres, symbole du Liban, est la station la plus éloignée de Beyrouth (120 Km) et la plus élevée (1850 -3089m). Elle culmine à Kornet el Sawda.

La fête en blanc

Les stations de ski sont bondées le week-end. Jeunes, moins jeunes,familles entières, sportifs confirmés, novices et flâneurs se croisent et se partagent l’espace dans une atmosphère joyeuse et festive.

Une journée sur les cimes se termine inévitablement par une man’ouché bien méritée… voire une bouteille de vin, des châtaignes et du fromage devant une cheminée. Les fêtards n’auront que l’embarras du choix, la vie nocturne Beyrouthine prenant ses quartiers d’hiver dans les stations. D’ailleurs, Faraya, Faqra et Les Cèdres sont chaque année la destination préférée des Libanais pour le réveillon du nouvel an. 


Liban à mon écoute

Newsletter libanaise