Hôtels
Ville de destination
Arrivée le Départ le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Nombre d'étoiles 
Voitures
Ville de destination
Début de location :
à
Fin de location :
à
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Dernieres minutes
Promos
MONGUIDE DU LIBAN

Ici

LA-BAS

PARTOUT

Les Cèdres

par Elyssa SKAFF

Cèdre du Liban par Arnaud DG - Mon Liban
Cèdre du Liban par Arnaud DG - Mon Liban

Notre Kazdoura (promenade) nous portera vers les monts enneigés des Cèdres du Liban. Nous longerons la mer en direction du Nord du pays, vers Tripoli. Au niveau de Chekkah, nous gravirons la montagne en prenant la route d’Amioun. Nous traverserons les villages de Kosba, Hadath, Hasroun, Becharre, pour arriver aux Cèdres.

Ski, d’abord

« Les Cèdres » sont la plus ancienne station de ski du Liban. Pour les férus de ce sport, l’endroit est paradisiaque : une halte Man’ouché chez Kawkab au « Snack des Parapentistes » et en avant vers les pistes ! La plus haute cime de la région, le « Pic des Dames » est à ne pas rater. Les skieurs de fond, surtout, y trouveront leur bonheur : des espaces ouverts à perte de vue ; des paysages magnifiques ; des couchers de soleil à couper le souffle… un vrai bonheur.

Forêt, ensuite

« Les Cèdres », c’est aussi la réserve de cèdres la plus célèbre du pays, dite des « Cèdres de Dieu » (Arz el Rab, en arabe), située à quelques kilomètres des pistes de Ski. Elle compterait deux arbres trimillénaires, dix arbres millénaires et plus de trois cents arbres plusieurs fois centenaires. Elle est aujourd’hui bien plus petite que la forêt originelle, qui recouvrait des surfaces impressionnantes et fournissait aux Phéniciens du bois d’excellente qualité qu’ils exportaient vers l’Egypte et la Palestine.

Symbole, enfin… d’Espoir, de Liberté et de Mémoire

Alphonse de Lamartine et Gibran Khalil Gibran ont maintes fois célébré la beauté et la majesté du Cèdre du Liban. Placé au centre du drapeau national, c’est incontestablement l’emblème pays : il symbolise l’espoir, la liberté et la mémoire. Dans les textes de proclamation du Grand Liban en 1920, le Liban est un Cèdre, « un peuple toujours jeune en dépit d’un passé cruel. Quoiqu’opprimé, jamais conquis, le cèdre est son signe de ralliement. Par l’union, il brisera toutes les attaques ».

Le Cèdre est également un arbre sacré, cité dans les textes bibliques. Salomon l’aurait utilisé pour construire la charpente du Temple de Jérusalem. Les Psaumes le citent comme exemple de droiture : « Les justes (…) s’élèvent comme un Cèdre du Liban ».

Découvrez ce site à travers notre excursion aux Cèdres, Bécharré et Khozhaya !


Liban à mon écoute

Newsletter libanaise