Hôtels
Ville de destination
Arrivée le Départ le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Nombre d'étoiles 
Voitures
Ville de destination
Début de location :
à
Fin de location :
à
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Dernieres minutes
Promos
MONGUIDE DU LIBAN

Ici

LA-BAS

PARTOUT

Humer la fleur d’oranger

par Carine MANSOUR

Fleur d'oranger par Emily Murray - Mon Liban
Fleur d'oranger par Emily Murray - Mon Liban

La fleur d’oranger est le nom des fleurs blanches du bigaradier ou oranger amer. Originaire d’Inde, l’arbre a été cultivé intensément par les Maures en Andalousie, grâce à qui il se répand sur le pourtour méditerranéen.

La fleur d’oranger est blanche ou rose, et très odorante. Son parfum suave et délicat, qui se dégage dans les rues, est synonyme de l’arrivée du printemps.

Son huile essentielle est reconnue pour être tonique, sédative et antidépressive.

Du coup, ses propriétés apaisantes en font un ingrédient essentiel dans les infusions.

Au Liban, l’eau de fleur d’oranger est très utilisée comme arôme dans la pâtisserie, notamment pour la mouhallabieh (flan), la mamouniyé (crème de semoule) ou encore les maamouls (galettes farcies).

Excellent digestif, elle constitue la base du fameux café blanc (eau chaude sucrée à laquelle on ajoute quelques goutes d’eau de fleur d’oranger), et sert tout autant pour aromatiser le café noir.


Liban à mon écoute

Newsletter libanaise