Hôtels
Ville de destination
Arrivée le Départ le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Nombre d'étoiles 
Voitures
Ville de destination
Début de location :
à
Fin de location :
à
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Vols+Hôtels
Ville de départ Ville de destination
Départ le Retour le
Adulte(s)  Enfants (-12 ans)  Bébés (-2 ans) 
Classe Eco  Classe Affaire
Dernieres minutes
Promos
MONGUIDE DU LIBAN

Ici

LA-BAS

PARTOUT

Beyrouth

par Carine MANSOUR

Trois aspects de Beyrouth par Lindsay Manzella - Mon Liban
Trois aspects de Beyrouth par Lindsay Manzella - Mon Liban

Beyrouth ne ressemble à aucune autre ville arabe. Libre, ouverte, voire insolente, terreau des libres penseurs, plus d’une fois, la capitale libanaise a été détruite avant de renaître de ses cendres.

Il est difficile – impossible, même – de cerner Beyrouth. La sensation du visiteur peut varier énormément selon le cadre spatio-temporel où il se trouve. Mais invariablement, l’expérience beyrouthine obéit a deux constantes : elle est toujours extrême et a toujours son contraire au sein même de la capitale.
 
A Beyrouth, un centre-ville flambant neuf fait face à des bâtiments criblés de balles. Des tours en verre et en acier engloutissent des maisons à triple arcade et toiture en tuile, des décombres de l’ère romaine jouxtent le béton de la spéculation immobilière, tandis que les clochers se font l’écho des minarets. 
 
L’ancienne ligne de démarcation devient le royaume des fêtards, alors qu’une boîte de nuit s’incline devant un ancien site de massacre. Les lumières rouges de Hamra où les idéalistes, pessimistes ou optimistes, tentent de refaire le monde, affrontent les nuits blanches du White, où se déhanchent des corps à la plastique parfaite.
 
A Beyrouth, le bruit et la pollution s’évanouissent face à la corniche des flâneurs et des sportifs, celle des vendeurs de kaak et des pêcheurs. Tout comme la dureté face à la chaleur humaine. 
 
Entre les prises d’otages et les attentats d’hier, les embouteillages et les coupures d’électricité d’aujourd’hui, la rage de vivre s’affirme à tous les coins de rue, avec tous les jours des paris sur demain, sous les traits d’un nouveau bar, une nouvelle galerie, le lancement d’une nouvelle publication ou la naissance d’une nouvelle marque de bière.
 
Découvrez cette ville et ses secrets à travers notre excursion à Beyrouth !

Liban à mon écoute

Newsletter libanaise